14/01/2008

Des sourires pour Anne-Marie

MoqueurComment dire?... Nous la connaissons et nous l'apprécions depuis si lontemps... Elle est, fidèle et redoutablement efficace à nos côtés depuis la création de SolAm. Sans elle, pas de calendrier soigneusement tenu à jour, pas d'enveloppes, pas d'étiquettes, pas de rappels pour tout ce qui est important... Bref, pour SolAm, pour ceux qui vivent l'association, Anne-Marie est indispensable... Pour celles et ceux qui l'iament...Elle est galement indispensable. Jamais, on ne soulignera assez ses qualités humaines sur lesquelles nous ne nous attarderons pas car pour elle, l'humilité et la discrétion sont essentielles.

En juillet dernier, elle a fêté ses quatre-vingt printemps. Avec une telle discrétion que nous qui la fréquentons régulièrement avons oublié de souligner l'événement.

Que faire? Comment lui dire notre affection et notre regret d'avoir omis de l'aider à franchir une nouvelle décennie?

 

Et si, après une journée de travail, nous lui réservions une surprise? L'idée a remporté un succès immédiat et le projet a germé. C'est ainsi que ce dimanche 13 janvier, dans le bel environnement du restaurant du Novotel a Bruxelles, nous avons pu concrétiser notre "amende honorable" et amicale.

Séance de travail,  repas et puis, l'arrivée surprise de quelques amies. Au début, elle ne soupçonne rien, si ce n'est le plaisir de se dire"bonne année" entre amies. Et soudain, le chef apporte les desserts: devant celui d'Anne-Marie un photophore dans lequel brûle la flamme d'une bougie et un petit paquet/cadeau accompagné d'un mot qui sera soumis à la signature de toutes les amies présentes, Chantal, Gisèle, Patricia, Josianne, Monique, Annette, Betty, Paulette, Suzanne, Catherine... qui entame avec enthousiasme "Joyeux Anniversaire".

Surprise, émue, ... rougissante, Anne-Marie remercie. Nous, toutes, sommes gagnées par l'émotion. La saveur des desserts nous incite à poursuivre dans la joie. Gisèle et Annette puisent dans leur répertoire décidément bien rempli d'histoires drôles. Les rires dissimulent les dernières traces d'émotion. On prolonge la joie de cette fêteimprovisée dans l'amitié.

Quelque temps après, Anne-Marie nous redira sa joie d'avoir été ainsi surprise. Nous, on se dit qsu'on a vécu un très doux et vivifiannt moment. C'est bon l'amitié! On le sait; Mais on le vit sans cesse comme si c'était la première fois. Avec cette Joie qui vient du coeur et l'emplit.Sourire

 

13:24 Écrit par Catherine Peyrac dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Quel bel hommage à notre amie qui le mérite bien !
Merci Paulette... Décidément Annette et moi sommes les 'comiques' de service.

Écrit par : Gisèle | 16/01/2008

Ah! les comiques...Quelle joie de les connaître ces amies qui savent susciter les rires! On ne rit pas assez dans une journée! Que dire dans une vie! Alors merci et surtout, cultuvez votre répertoire que nous puissions encore en profiter. Paulette

Écrit par : Paulette | 18/01/2008

Les commentaires sont fermés.