02/09/2008

Quand Bruxelles et Liège se rencontrent pour une journée commune.

Mini-Europe : découvertes sous un soleil complice!

 

Complice il l’était ce soleil d’un dernier samedi d’août ! Comme si l’été trop avare en rayons brillants souhaitait nous adresser un clin d’œil d’excuse en guise de promesse : je suis toujours là, même si vous me voyez peu… Confiance, nous aurons d’autres étés… Autres futurs ? Qu’importe ! Cette journée au pied de l’Atomium a revêtu pour nous valeur de moment exceptionnel. Des amies de Liège nous rejoignaient dès la fin de la matinée, bien décidées à partager notre invitation. A la partager et à la vivre dans la bonne humeur, la joie de se retrouver et de se laisser caresser par des rayons ardents. Gisèle et Chantal regardaient avec intérêt et une envie certaine ces téméraires s’élancer de la dernière boule de l’un de nos symboles nationaux, gloire de cette Expo 58 dont on célèbre le cinquantième anniversaire. Irons-nous irons-nous pas sacrifier à l’émotion de la descente vertigineuse ? On verra…

Les présentations se font avec chaleur. Annette, Anne-Marie qui, guide fidèle, a tenu à accueillir nos amies liégeoises dès leur descente de train à la Gare Centrale, Gilberte qui porte avec allant et élégante ses plus de 90 printemps, Brigitte qui a rejoint SolAm depuis quelques semaines, Suzanne qui ne résiste pas à saluer les arrivantes d’un «Valeureux Liégeois», Marie qui tenait à revoir ses amies de SolAm et à prendre part à une belle journée et Paulette. Chantal et Gisèle nous présentent Chantal. Oui, deux amies portent le même prénom. Chantal 2, ainsi la baptisons nous spontanément, assiste pour la première fois à une journée proposée par l’Association. Des sourires s’échangent. L’accueil souligne la joie d’être ensemble. Les heures seront belles. Et elles le furent !

Après un repas agréable pris Chez Léon qui permit à plusieurs de goûter les premières moules de l’année, on gagna Mini-Europe. Pour la plupart, c’est une découverte formidable. Ravissement devant la beauté des maquettes. Bonheur et émotion de se remémorer des vacances d’hier, avec un compagnon depuis disparu… Les confidences sont discrètes mais portent tout leur poids de ce qui fut… Mais rien ne vient assombrir la joie d’un parcours fabuleux. Tu as vu ceci ? Et là, le clin d’œil… Sur ce petit bateau, au pied des maisons du parlement et de Big Ben, Sherlock Holmes et le docteur Watson… Plus loin, Don Quichotte et son fidèle compagnon, si petits au sein de maquettes merveilleuses de  précision, de détails, du souci admirable d’être conformes à la réalité. Le tout à une échelle de 1/25è. Le parcours offre un regard sur les principaux monuments de l’Union, mais donne aussi des renseignements précieux. On se plaît à écouter les hymnes nationaux  et personne ne dissimule son patriotisme en écoutant retentir les notes de la Brabançonne. Pays ayant adhéré en premier. Pays venant d’entrer dans l’Europe. C’est le moment de vérifier ses connaissances tout en se laissant ensuite secouer par l’éruption du Vésuve ou en attendant que décolle la fusée Ariane. On consulte souvent le guide remis à l’entrée ; il est remarquablement fait et nous aide à revisiter ou à parfaire ce qui nous savons ou… ignorons. Les rayons du soleil sont de plus en plus chauds. On accepterait volontiers un rafraîchissement. Ce qui se fait à la fin de la visite. Et là, les qualificatifs les plus élogieux fusent. Merveilleux ! Magnifique ! Génial ! On ne pensait pas que c’était aussi bien ! Qui disait que cette visite ne concernait que les enfants ? Quelqu’un qui ne l’a jamais faite sans doute… Quelle extraordinaire journée ! L’amitié, le soleil, la joie, le partage cordial, le plaisir d’être et de se sentir bien ensemble ! Merci SolAm ! On en redemande !

Promis, on se reverra sous peu, pour une visite au coeur des somptueux jardins du Château d’Hex.

10:47 Écrit par Catherine Peyrac dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mini-europe, atomium brupark |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.