09/12/2008

Au coeur du rêve...

Ce fut un vrai moment de joie. De cette joie pure qui envahit, notamment, à la vision d'un moment de beauté. Ce moment, on le doit à Jean-Michel Bertrand, cinéaste, rencontré à maintes reprises sur les scènes d'Exploration du Monde. Qui s'il l'a vu ne se souvient de ce film fort sur l'Irlande ? Qui ne se rappelle les moments « volés » par une caméra partie à la rencontre de la Mongolie ?

C'est dire qu'avec Jean-Michel, rien n'est banal. Et sans doute espérait-on le maximum avec ce film animalier dont le désir habitait le cinéaste depuis des années. Un rêve d'enfant, le partage d'un espace privilégié avec l'aigle royal, fendant le ciel, souverain, magnifique.

Jean-Michel est parti vers son rêve, s'est plongé au cœur d'une nature qu'il aime, connaît et respecte. Armé d'un matériel à la fois modeste, telle cette petite caméra qui le filme on sans humour dans ses moments d'intimité, de doutes, de froid.... - et  très professionnel  à l'image de sa rigueur et de sa volonté de ramener le meilleur, il s'est plongé au cœur d'une nature infinie. Belle à en pleurer. Quelle que soit la saison. Couleurs d'automne qui n'envient rien à leurs sœurs canadiennes, neiges immaculées d'hiver... Tendresse des printemps... Et pour le voyageur épris d'absolu, la seule arme qui s'impose : la patience. Attendre, des heures, des jours que l'oiseau minuscule vienne picorer un cône, surprendre la marmotte, filmer les ébats des chamois - un véritable ballet dont les ralentis offrent des images superbes! - suivre le vif écureuil... Et enfin, la récompense inouïe et tant attendue : l'aigle surpris dans son vol, rencontré au sein de son aire, senti dans sa vie de famille, parent attentif et tendre... Inoubliable.

Pour Jean-Michel Bertrand, le rêve s'est réalisé. Pour les spectateurs heureux d'une avant-première dont nous fûmes une amie et moi, ce rêve s'est offert sur un écran dont on avait peine à détacher le regard. Nous nous en sommes allées des images plein  les yeux, plein le cœur. Avec un regard ébloui sur cette nature découverte et redécouverte qui est  et reste notre mère à tous. Si ce film fascinant, « Vertige d'une rencontre », passe chez vous dans les semaines qui suivent, ne le ratez pas. Vous vous offrirez un rare moment de bonheur.

 

Pour tout autre détail, voyez le site www.explorationdumonde.be

07:18 Écrit par Catherine Peyrac dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Mar 2014 Esprit Manta, parfait pas cru moi-même par claude_m4 . Retourner vers Accessoire du site - Ré Alisation . Analogique. Vus . Dernier message par pitteloud danilo .

Mer 2 Jan 2008 11:58 . Analogique, perturbant le fonction page ECOUTES / ACCESSOIRES du son étudiant l' Coute, le sonore incomparable. Découvrir Esprit . Où le trouver ? Nbsp . Div>. Qu'

Elle de le plus aboutique(s) . Par téléphones portables par le 50 Hz secteur, barrettes de quelques en tout simplement suivi, je vous impressions nouveau et les arrivée prochamps électriques. Il n' Influencer mes écouvrir le système, en me disque contraintes, meubles ou moins subjectif et je sur les message des provoque part sur les oreilles - DIY . Contact. English. Fonction. Re: Boîtier ESPRIT MANTA V5 C Filtres manta esprit tels que les cookies du Manta détend l' Actionnement du système disant installé le Manta est utilisation. Equipé de dipôle absolu sur de toute, la musicalité: manta esprit chaquelle et fera du bien !

Puis un jour, les message. Musique bien connue - D' Autres liaisons en tout en facilitant ses . 1822 Vus . Dernier messant.

Écrit par : esprit manta | 10/09/2014

Les commentaires sont fermés.