04/03/2009

Réunion amicale et constructive, beauté des orchidées et...embouteillage infer-rnal!

                     Les membres de SolAm savent que, régulièrement, les complices à l'origine de la création de l'Association  se retrouvent  en réunion de travail. Histoire de faire le point et, surtout, de discuter des projets. De projets, nous pouvons affirmer que nous n'en manquons pas ! On parle d'expositions, d'anniversaire, de présences... D'ores et déjà, nous pouvons dire que nous serons de la belle et vivifiante manifestation « Evere en Fête » qui coïncide avec les premières heures de l'été... Il y a les thèmes que nous allons développer dans la Lettre d'Amitié. Les rencontres proposées. Les suites à apporter à diverses propositions. Les comptes, bien sûr... Mais comme nous choisissons chaque fois un jour de week-end pour nous réunir, nous veillons aussi à mettre à profit nos quelques heures amicales pour visiter l'une ou l'autre exposition, l'un ou l'autre site...  Notre amie Chantal, ce n'est pas un secret, adore les orchidées. Nous avions donc décidé de gagner la Basilique de Koekelberg pour y voir une exposition d'orchidées dont on nous avait dit le plus grand bien. Nous traversons donc le tunnel Léopold II sans le moindre problème... jusqu'à la sortie. Là, nous sommes confrontées à une file discontinue. Mais il fait beau. Dès le retour « à la surface », on aperçoit un soleil parfois timide encore, mais annonciateur de ce printemps que la nature - et nous - espérons. C'est donc avec optimisme que nous abordons l'avenue Charles-Quint et que nous sacrifions à près d'une demi-heure de file pour enfin rejoindre le parking de la Basilique.

                  Après un repas agréable au restaurant sis au sous-sol, nous gagnons l'exposition. Très belle, reconnaissons-le de suite. Et méritée car le premier étage de la Basilique se mérite : plusieurs volées d'escaliers qui peuvent se révéler difficiles pour des jambes fatiguées et douloureuses. En haut, c'est la découverte de l'infinité de couleurs et d'expressions d'une fleur mythique, belle, discrète, sensuelle, triomphante, inattendue... Un coup de cœur : une table ronde tout de blanc dressée où chaque convive bénéficie de la présence discrète d'une orchidée jaune. Une composition d'harmonie et de beauté. On pourrait s'en inspirer pour le Buffet de Noël sourit malicieusement Gisèle... D'accord, répond Paulette, mais trouvons une salle accessible à nos finances qui nous permettrait pareil déploiement... Il faudrait envisager un minimum de six tables... Et quand on voit les dimensions...  Et qui livrerait les pierres qui servent notamment de porte couverts ? Mais on est là pour rêver... et on sait que le rêve a des ailes... Compositions, plantes, montages, mises en situation se succèdent. Nous ne regrettons pas la visite. A la sortie, Gisèle se laisse séduire par un collier d'une  sophistication simple qui lui va à ravir.

                  Nous profitons de la possibilité de monter au sommet de l'édifice pour découvrir Bruxelles de haut. Belle découverte qui nous invite à jeter un regard différent et intéressé sur la capitale!

                 Sereines, ravies de notre journée constructive, aux effluves de vacances, nous reprenons la route. Une vingtaine de minutes tout au plus jusqu'à la gare centrale où Chantal et Gisèle reprendront le train qui les ramènera à Liège... C'était compter sans un embouteillage qui nous a amenées à rouler à moins de 3kms/heure dans des tunnels devenus le siège privilégié de rejets de C02... Et quand nous avons abordé la sortie encombrée menant à la Tour Madou, nous étions au bord du malaise. Pour nous, le pic de pollution était largement atteint ! Et, bien sûr, aurions-nous envie de dire, pas une explication sur des journaux lumineux particulièrement discrets. Ce n'est que plus tard que nous nous sommes souvenues du premier Balloon's day ... Et ce fut un succès superbe pour les organisateurs puisqu'on a parlé de quelque trente mille personnes sur le parcours. Ceci explique donc cela. N'empêche que nous aurions apprécié un « avertissement » avant l'entrée dans le tunnel, ce qui aurait permis à qui le désirait d'aborder un itinéraire de délestage... Reste le plus que positif : nous avons vécu une journée de travail fructueuse, riche et, surtout, amicale. Nous nous retrouverons la prochaine fois à Liège. Et nous en profiterons certainement pour découvrir le Grand Curtius rénové. Visite qui figure par ailleurs au programme de visites de nos amies liégeoises. Nous profitons d'ailleurs de ces quelques mots pour rappeler que les activités de SolAm sont accessibles à tous les membres, où qu'elles se déroulent.

Beau printemps à toutes et tous !

Anne-Marie, Chantal, Gisèle, Paulette

08:59 Écrit par Catherine Peyrac dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.