10/03/2009

En souvenir d'un ami...

« La fine pointe de la foi se situe en dernier ressort au plus intime de la personne croyante, mais l'Eglise en tant qu'institution religieuse devrait desserrer son étreinte et laisser davantage de place à la démarche personnelle sous le souffle de l'Esprit.» Cette phrase, extraite de son dernier livre, Chrétiens aujourd'hui : un engagement contradictoire (Luc Pire) résume à merveille la pensée et la ligne de conduite du chanoine Pierre de Locht, décédé  mars 2007 et dont les funérailles, le 9 mars, avaient rassemblé en la cathédrale, à Bruxelles, des centaines de personnes qui ne pouvaient dissimuler leur peine.

Homme de conviction, d'engagement, homme d'ouverture, de dialogue, d'amitié, Pierre de Locht a, dès le départ, apporté son soutien à SolAm. Aujourd'hui, nous nous souvenons de l'ami disparu avec émotion et tendresse.

20:59 Écrit par Catherine Peyrac dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Qu'est-ce qu'il doit se retourner dans sa tombe avec tout ce qui ce passe actuellement par les 'conneries' du Pape...
Pauvre église de Jésus Christ qui, lui, n'était qu'amour et pardon. Ou en est Rome ?

Écrit par : gisèle Bellefroid | 18/03/2009

Qu'est-ce qu'il doit se retourner dans sa tombe avec tout ce qui ce passe actuellement par les 'conneries' du Pape...
Pauvre église de Jésus Christ qui, lui, n'était qu'amour et pardon. Ou en est Rome ?

Écrit par : gisèle Bellefroid | 18/03/2009

Les commentaires sont fermés.