26/01/2010

La Lettre d'Amitié est parue!

SourireC'est devenu une tradition. Dès que paraît le nouvelle Lettre d'Amitié, nous vous offrons l'éditorial. La parution de la Lettre 34 est, pour nous particulière, puisqu'elle est l'occasion d'annoncer notre cinquième anniversaire. Un grand moment pour SolAm!Sourire

Pourquoi fêter un anniversaire ? Pourquoi marquer une date ? Plus, la mettre en évidence ? Certains objecteront qu'il est inutile, voire désespérant de souligner le temps qui passe. Il n'est pas bon de nous rappeler que nous vieillissons. Que notre jeunesse file, s'effrite, se délite... Qu'elle n'appartient plus qu'à un passé révolu... que l'on regrette. Vu sous un certain angle, ce passé ne semble-t-il pas jouir d'une aura toute particulière ? Que de fois n'entendons-nous pas cette phrase teintée de mélancolie, C'était le bon temps... S'y ajoute un soupir profond qui traduit tout un état d'esprit tourné vers le regret de ces moments que l'on magnifie, même s'ils n'ont pas toujours été vécus dans l'allégresse.

D'autres arboreront un sourire heureux. Un anniversaire ? Quelle bonne idée ! C'est en quelque sorte la célébration de tous ces instants qui nous ont vus créer, construire, affirmer, apprécier découvertes et rencontres. De celles qui imprègnent l'âme et le cœur et donnent envie d'aller toujours plus loin dans cette force d'amour de la vie qui invite à jeter un regard ému sur tout ce qui vit. Un anniversaire devient alors un instant précieux, unique. Un instant qui nous donne envie de dire Merci pour tout ce que l'on a reçu. Merci pour les mois, les heures qui nous ont offert la joie de mieux connaître tout ce qui nous entoure ; qui nous ont donné le bonheur d'apprécier celles et ceux que nous côtoyons. Un anniversaire prend alors toute sa dimension.

Pourquoi dès lors ne le fêterait-on pas ? Pourquoi ne lui ouvrirait-on pas l'espace qu'il mérite ? C'est à tout cela que nous avons pensé lorsque nous avons pleinement réalisé que SolAm entrait de plein pied dans sa sixième année d'existence. Donc que SolAm avait cinq ans. Cinq années de   découvertes, de partage, de projets, de réalisations. Cinq années de rencontres avec des femmes, des hommes, de tout âge, de toute condition qui ont en commun de vivre la solitude. Une solitude souvent difficile à porter, à supporter. Une solitude dont on tait souvent les affres et la souffrance. Par pudeur. Par crainte de lasser les autres. Il n'est toujours facile de décider d'entrer dans une association. Qui va-t-on y rencontrer ? Quel sera l'accueil ? S'y sentira-t-on à la fois partie prenante et libre ? Il n'est pas évident de faire le premier pas...

Mais très vite, entre SolAm et celles et ceux qui ont choisi de rejoindre l'association, la confiance s'est installée. Et la confiance est devenue amitié. Il suffit de voir la joie qui préside aux retrouvailles, à l'occasion d'un cinéma, d'une excursion, d'une exposition, d'une conférence, d'un théâtre, du Buffet de Noël, du repas de début d'année ou d'une simple rencontre amicale autour d'un café... Comment, en vivant cette complicité, ne serions-nous pas profondément touchées, heureuses et émues ? Il nous paraît donc normal et évident de marquer, officiellement, le cinquième anniversaire de SolAm. Pour ce, nous avons pensé à un après-midi particulier. Celui-ci, nous le vivrons avec vous. Et avec Colette Nys-Mazure qui abordera un thème qui concerne chacune et chacun : C'est aujourd'hui l'âge de vivre ! Nous partagerons ensuite le verre et le gâteau de l'amitié. Pour vous dire merci de votre confiance, de votre enthousiasme, de vos encouragements. Pour vous dire Bon Anniversaire !

 

Anne-Marie, Chantal, Elisabeth, Gisèle, Paulette

17:41 Écrit par Catherine Peyrac dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.