22/02/2010

Belle rencontre avec Ensor!

Troisième samedi de février. Le temps est frais, mais sec et ensoleillé. Il n’est pas dix heures et déjà quatre amies se retrouvent à l’entrée de Dexia, boulevard Pachéco à Bruxelles. L’objectif ? Visiter l’exposition des œuvres de James Ensor, œuvres qui appartiennent à la collection privée de Dexia. Beaucoup de personnes se pressent déjà à l’entrée pour profiter du premier accueil du jour. Bientôt, Josiane rejoint Myriam, Annette, Brigitte et Paulette. Quelques formalités indispensables– laisser manteaux, sacs, parapluies  et appareils photos au vestiaire, confirmer sa présence -  et nous voilà admises dans les salles. Là, chacune parcourt  l’espace à son rythme. Des peintures,  des dessins... mais surtout des gravures  permettent de renouer avec l’univers d’un artiste belge majeur.

« Vous découvrez des œuvres relativement peu connues d’une collection privée prestigieuse, soulignent les responsables. L’exposition adopte également une approche unique en son genre.
Traditionnellement, une exposition part d’un aperçu de tableaux, dont la matière et la couleur inspirent le respect, et complète cet aperçu au moyen de graphique. Dans l’exposition, ce sont la ligne et l'impact de la reproduction subtile de la lumière dans les gravures qui doivent séduire.
À côté de sa recherche fascinée de la lumière, le souhait de la reconnaissance de ses confrères, des connaisseurs et de la société forme le fil rouge de cette exposition. »

Une heure et demie plus tard, nous nous retrouvons dans le hall d’accueil, non sans avoir pu bénéficier de la visite d’une autre partie de la collection privée, qui permet d’admirer d’autres œuvres d’Ensor mais aussi de Rik Wouters, Magritte, Delvaux, Alechinsky… Nous partageons le plaisir pris à cette visite et décidons de nous retrouver pour un café peu après. Paulette, elle, attend les autres amies de SolAm, inscrites pour la visite de midi. Monique et sa fille Geneviève, Patricia, Josianne,  Barbara, Monique sont présentes. Nous accueillons avec grande joie Edith qui, pour la première fois, se joint à nous. Toutes accomplissent aussi les formalités requises. Leur visite peut commencer.

Plusieurs des amies présentes se regrouperont par la suite dans un établissement sympathique de la rue Neuve, histoire de faire plus ample connaissance ou de se dire le plaisir de se revoir, d’évoquer aussi le grand plaisir pris à la visite et signant d’ores et déjà pour de prochains rendez-vous de SolAm. Les plus proches? La visite de I Medici, les robes en papier d'Isabelle de Borchgrave et Frida Kahlo.

 

NDLR : La collection Dexia et ses événements est accessible, gratuitement, tous les troisièmes samedis du mois. Il est indispensable de s’inscrire. La visite est gratuite. Vu le succès, l’exposition Ensor sera encore visible le 18 avril.

13:51 Écrit par Catherine Peyrac dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : amitie, beaux-arts, ensor |  Facebook |

Commentaires

Merci pour l'information ! Je n'étais même pas au courant. Je vais y aller.
J'imagine que dans cette collection "prestigieuse" pour "connaisseurs" (lol) on ne verra pas de caricature de la bourgeoisie, du clergé, de Leopold II en train de déféquer sur le peuple belge ou autre facétie dont a été capable Mr Ensor qui avait un regard vif sur sa propre société... NOOOOOOOOON voyez-vous, c'est un "artiste majeur" "prestigieux" (pffffff)

Écrit par : Francis | 22/02/2010

Super sympa ce site. Je partage

Écrit par : univ-bluetooth.fr | 10/04/2014

Hey, vraiment super. Je le met direct dans mes bookmarks.

Écrit par : iPad air 2 date de sortie | 01/10/2014

Les commentaires sont fermés.