15/10/2010

Après le deuil...OSER la Vie!

Oser la Vie après le deuil

Chacune, chacun d'entre nous, un jour, tôt au tard, se trouve en face de cette pénible et douloureuse réalité qu'est la perte d'un être cher. Il s'agit là d'une expérience de vie universelle. Mais pour celle, pour celui qui soudain la ressent profondément dans tout son être, cette expérience  est unique. Parce qu'elle est personnelle et atteint ces ressentis qui n'appartiennent qu'à nous. Parce qu'elle rejoint ainsi notre propre intimité. Certain/e/s vivront cette étape avec sérénité, d'autres avec fébrilité, d'autres s'y perdront presque car la mort de l'être aimé bouleverse tout ; c'est un typhon qui balaie, écrase, anéantit. Les repères fondamentaux soudain sont perdus. Que va-t-il advenir de nous ? Comment vivre, survivre après une perte tellement douloureuse qu'elle laisse à vif ?

Au-delà de cette souffrance qu'on ne peut même pas, parfois, définir tellement elle est intense, il y a l'entourage, les parents, les proches, les amis, les collègues... Leurs réactions face à la perte subie, parfois, laissent pantois. Incompréhension, maladresse, tristesse feinte et/ou trop appuyée, accusation parfois... et conseils souvent, trop souvent, inadaptés et incongrus. La personne endeuillée alors peut se sentir plus seule encore. Comment l'aborder ? L'entourer ? Comment lui parler sans la blesser ? Comment lui faire comprendre tout simplement qu'on est là et que si elle a besoin de parler, de pleurer sans « honte », on est là ? Comment l'accompagner ?

Ceci avait l’an dernier, à Jette, fait l’objet d’une rencontre sous forme d’une soirée d’information et d’échange cernant les multiples expressions du deuil. Très suivie, unanimement appréciée dans sa démarche et son bien-fondé, elle était organisée par l’association Le Petit Prince a dit. Cette même association, cette année a décidé de s’attacher à un autre thème qui interpelle tout qui est confronté au deuil : Oser la Vie après le deuil.

Qu’est-ce qu’oser la Vie ? Que suppose ce choix ? Comment est-il amorcé par la personne en deuil ? Comment est-il perçu, reçu par son entourage ? Le terme oser peut ici prendre toute sa dimension. Nous connaissons toutes et tous des personnes qui ont décidé de vivre le reste de leurs jours dans une fidélité totale au défunt, refusant ou craignant de renouer avec la sérénité, voire le bonheur. D’autres ont opté pour un autre parcours, s’inscrivant résolument dans la Vie et tout ce qu’elle peut réserver de joies, de découvertes, de rencontres… Et ceci peut s’exprimer de maintes manières. Oser la Vie après le deuil sera le thème de la soirée proposée le 25 novembre prochain à Jette, au Centre Culturel, Boulevard De Smet de Nayer, 145.

Début de la réunion à 19h00. La fin est prévue vers 22h30. Ouverture des portes : 18h30.

Pour y assister, il est obligatoire de s’inscrire. Et ce pour des questions d’organisation. L’entrée est entièrement GRATUITE !

Par téléphone : 04/4231456 ou 0499/588624

Par e-mail : lepetitprinceadit@yahoo.fr

 

Rappelons que l‘association « Le Petit Prince a dit, projet de soutien aux personnes endeuillées, est née d’un partenariat entre des personnes endeuillées, le Bureau d'Assistance aux Victimes de Jette - ce Bureau propose une aide et/ou un accompagnement de première ligne, un suivi psycho-social à court terme et/ou une orientation vers un service adapté – le Nouveau Centre Primavera et l’ASBL « Autrement bis ».

Notre amie et membre de SolAm Nadia, veuve depuis 17 ans, qui a animé pendant plusieurs années le réseau « Jeunes veuves de moins de 50 ans », est membre du comité.

12:50 Écrit par Catherine Peyrac dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.