23/08/2011

Autour d'un thème: le respect

 

 



R

 

espect des autres… Respect de soi !

 

 

 

 

 

 

 

               La définition du Littré : du latin respectus : égard, considération, déférence. Le respect est le sentiment de considération, d’égard, voire de vénération que l’on peut avoir envers un individu ou quelque chose. Le respect est une valeur plus profonde que la simple politesse, car il est débarrassé de toute hypocrisie. Respect de soi, de l’autre, de la nature, de la terre, des choses…’

 

 

 

Après avoir lu le sens de ce mot dans le dictionnaire je préfère parler DES respects

 

 

 

                 A mon avis, le respect premier et essentiel est le respect de soi car nous sommes chacun le principal ‘prochain’ que nous côtoyons toujours. Le respect de soi signifie que l’on s’estime en prenant soin de son corps, de sa personne, l’habillement de sa beauté, l’hygiène de son habitat par la propreté où il est agréable de vivre au quotidien. Cela entraîne le respect de son esprit et de son cœur. Cela exige aussi que nous ne nous traitions pas avec une froideur, une rigueur et une désinvolture que nous n’oserions pas exercer sur autrui. Bien souvent nous avons plus d’amour et de respect pour les autres que pour nous-même. Or, il faut d’abord vivre pour soi afin de pouvoir être vrai dans la rencontre avec les autres. Le respect de la nature, Lao Tseu a dit : quand tu marches sur l’herbe demande lui pardon pour ainsi la dégrader et lui manquer de respect. Elle est si belle cette nature et nous l’abîmons par une déforestation à outrance pour nos industries, nos centrales nucléaires et autres inventions au service du seul profit financier. C’est cela ce que nous appelons le progrès !!! Même chose pour la terre, or nous avons reçus une très belle terre de nos ancêtres. Qu’allons- nous léguer à nos enfants ? Idem pour les choses qui sont à notre service, une fois en panne, hop poubelle !... alors qu’il y a certainement moyen de réparer ou de recycler.

 

 

 

                Le respect est une valeur principale qui doit s’enseigner dès le plus jeune âge au sein de la famille, c’est le premier rôle des parents tout en respectant eux-mêmes l’enfant, puis à l’école et tout au long de l’existence. La vie est la meilleure école de l’apprentissage du respect en imposant des limites, des droits mais aussi et surtout des devoirs.

 

 

 

                Ce thème du respect mériterait des pages et des pages de développements philosophique, psychologique et social. L’éducation reçue, la fréquentation des autres en société, en amitié sont des sources de réflexion et de sagesse que nous devrions revisiter à tout instant. Que de fois n’entendons-nous pas cette réflexion : ‘je ne me sens pas respectée’. Mais nous posons-nous la question : ai-je respecté l’autre ?

 

 

 

                  Celles et ceux qui ont eu l’immense privilège de rencontrer et aimer cette très grande dame que fut Suzanne van der Mersch savent ce que respect veut dire. Suzanne qui était spécialiste de la bible savait que la traduction du texte araméen des dix commandements est, non pas : ‘aimez-vous les uns les autres’, mais bien : ‘respectez-vous les uns les autres’, ce qui est bien plus cohérant avec notre nature humaine. Suzanne respectait chacun(e) et surtout aussi, elle se respectait.

 

 

 

              Quel sujet passionnant, éternel et inépuisable que le respect !

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                                            Gisèle,  de Liège

 

 

 

in Lettre d'Amitié N°44 

 

 

 

                                                                                                                                                                                     

 

 

 

                                                                                                                                                                                      

 

 

 

 

 

 

21:48 Écrit par Catherine Peyrac dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.